Lettre ouverte en réponse à l’article «Marseille-Mafia, une cité à bout de souffle» du JDD.fr

J’écris cette lettre ouverte en réponse à l’article « Marseille-Mafia, une cité à bout de souffle » publié dans les colonnes du JDD.fr sur la situation à Marseille, afin de rétablir la vérité sur la réalité de la vie quotidienne à Marseille.

Lien vers l’article datant du 17 Septembre : http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Enquete-sur-les-violences-a-Marseille-391013/?from=headlines

Votre article m’a choqué, particulièrement par ces approximations, raccourcis, généralisations, clichés et erreurs. Il est manifeste que ce papier a été rédigé par une personne connaissant mal Marseille et ayant un parti pris certain contre cette ville.

Je vais d’abord réagir au titre volontairement provocateur de votre article en répliquant d’une façon aussi exagérée et fausse : ce n’est pas Marseille qui est à bout de souffle, loin de là, je dirai plutôt : «Le JDD un journal à bout de souffle et d’arguments !».

Il est évident que la journaliste, Madame Marie-Christine Tabet, n’a de Marseille qu’une connaissance superficielle et s’est contentée de réaliser un reportage cousu de lieux communs et de clichés. J’en tiens pour preuve les nombreuses erreurs contenues dans l’article, pour vous en citer une, prenons l’exemple du nom du député «Renaud Muselier» que votre article transforme en «Bruno Muselier», ceci illustre parfaitement votre méconnaissance de la ville et des personnalités représentatives de Marseille.

Je souhaite réagir aux différents sujets abordés par l’article, car je pense qu’il est temps de rétablir la vérité sur Marseille :

 

Sécurité :

Vous décrivez une situation d’insécurité permanente à Marseille comme si c’était la ville la plus dangereuse de France, mais décortiquons vos arguments :

Des Kalachnikovs disponibles pour moins de 500 euros ? Des violences urbaines quasi générales sur Marseille ?

Ces fameuses Kalachnikovs que l’on peut se procurer à moins de 500 euros à Marseille, ce sujet qui fait tant de bruits dans la presse… admettez que ce trafic est un problème global qui touche toute la France ! Il est possible d’acheter des armes pareilles pour moins de 500 euros de la Côte d’Azur jusqu’à la région Parisienne et même au delà !

Pour les violences urbaines dois je vous rappeler les tragiques drames qui ont eu lieu dans la région parisienne ?

Règlement de compte en plein centre de Paris faisant deux morts : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/04/22/01016-20110422ARTFIG00280-un-reglement-de-comptes-fait-deux-morts-en-plein-paris.php

Trafic d’armes de la Serbie vers Paris : http://www.leparisien.fr/faits-divers/demantelement-d-un-trafic-d-armes-destinees-a-la-banlieue-11-09-2010-1063349.php

Enquête sur les bandes à Paris : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/02/11/01016-20090211ARTFIG00037-des-bandes-de-plus-en-plus-violentes-a-paris-.php ,

Menace dans un hôpital d’un témoin d’une fusillade : http://www.leparisien.fr/tremblay-en-france-93290/fusillade-de-tremblay-encagoules-ils-traquent-un-blesse-a-l-hopital-18-09-2011-1613071.php

Vous présentez les faits d’une façon subjective en pointant du doigt Marseille comme pour dévaloriser cette ville, mais il serait temps d’ouvrir les yeux, au lieu de vous acharnez avec tant de hargne sur ces drames se déroulant dans notre cité phocéenne, vous savez bien que ce ne sont pas uniquement des drames marseillais, mais bien des problèmes existant sur tout le territoire français.

Pour illustrer cette situation d’insécurité nationale, examinons les statistiques d’agressions.

Les médias dépeignent régulièrement un climat de violence particulièrement élevé à Marseille, comme si la ville était une exception, comme si dans les autres villes tout allait très bien, seulement, en analysant sérieusement ces chiffres, on se rend compte que la réalité est tout autre : http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/taux-violence.pdf

En lisant ces statistiques, on découvre que 14 agglomérations de la région Parisienne se trouvent en tête du palmarès de la violence, Marseille n’étant qu’à la 18éme place !

De plus, nous nous apercevons que La Défense qui n’est pourtant pas réputée pour être une cité à bout de souffle, mais un quartier d’avenir pour Paris, a un taux de violence supérieur à celui de Marseille !

Alors soyons sérieux, arrêtons de stigmatiser la situation d’insécurité à Marseille, oui il faut lutter contre celle ci, mais il faut le faire ici comme dans toute la France !

 

Propreté :

Abordons maintenant le sujet de la propreté à Marseille :

Dans votre article vous soulignez la présence de nombreux rats dans les rues du quartier Noailles voulant ainsi donner une image de Marseille paupérisée et plus sale que celle de la plupart des autres villes françaises.

Vous semblez oublier les 6 millions de rats et plus infestant les rues franciliennes ainsi que certains quartiers de Paris regorgeant d’immondices : http://www.liberation.fr/vous/0101626131-rats-de-maree-sur-paris et http://you.leparisien.fr/actu/2010/10/21/video-tas-d-ordures-a-paris-iie-4402.html

 

Les quartiers de Marseille :

Vous racontez une visite d’un adjoint du maire à Frais Vallon située dans les quartiers nord de Marseille, votre description est celle d’un quartier totalement à l’abandon, bien loin de la réalité de cet endroit si riche d’énergie et de talents au travers d’une vie associative intense.

Rappelons nous aussi que toutes les grandes et belles villes ont des quartiers plus ou moins difficiles, ceci est une réalité pour toute métropole.

Je vous invite à aller visiter les banlieues parisiennes, dans certains endroits, vous verrez l’accueil fait à une voiture ayant une cocarde municipale…

Il y a une différence majeure dans l’urbanisme de Marseille en comparaison à celui de Paris, dans la cité phocéenne, les classes populaires et les classes moyennes vivent ensemble au cœur de la ville, alors qu’à Paris, les classes populaires sont enfermées dans de grands ghettos à la périphérie de la ville.

 

L’affaire Guérini :

L’affaire Guérini, est un sujet Oh! combien apprécié des médias, mais il ne faut pas oublier que la corruption est un fléau qui touche toutes les villes et régions de France, par exemple, l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_emplois_fictifs_de_la_mairie_de_Paris l’affaire des marchès public en Ile de France : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_march%C3%A9s_publics_d’%C3%8Ele-de-France ou bien encore l’affaire des HLM de Paris : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_HLM_de_Paris

Et pourtant, malgré toutes ces affaires de corruption, Paris reste une belle et grande ville, la majorité des élus sont honnêtes, personne ne dit qu’à Paris il faut mettre tout le monde dans le même sac, que Paris est une ville à bout de souffle, et bien c’est la même chose pour Marseille.

Oui les affaires de corruption sont graves, elles détournent l’argent du contribuable de sa fonction véritable et par la même, elles décrédibilisent l’action publique, mais elles ne sont hélas pas l’apanage d’une seule ville ou région en particulier.

Une nouvelle fois je vous invite à regarder le reste de la France afin de vous rendre compte du fait que la corruption est un fléau d’envergure nationale, arrêtons de pointer systématiquement Marseille du doigt.

Laissons la justice faire son travail et continuons à lutter contre la corruption au niveau national, sans stigmatiser ni généraliser une situation ou une ville particulière.

 

Conclusion :

En conclusion, je souhaite dire que cet article à peine digne d’un tabloid, ne fait pas honneur au JDD celui ci méritant d’avoir un travail journalistique d’une qualité à la hauteur de sa réputation.

Il est grand temps que certains médias arrêtent de stigmatiser Marseille en essayant d’en faire une ville bouc émissaire, les problèmes soulevés par votre article sont tous visibles dans d’autres villes pour la simple et bonne raison que vous essayez de faire passer cela pour des phénomènes locaux alors qu’en réalité ce sont des problèmes d’ordre national concernant toute la France : corruption, trafic d’arme, insécurité et propreté sont des sujets qui concernent tous les citoyens français quelque soit leur ville !

Alors il est temps d’ouvrir les yeux et d’accepter de répondre aux problèmes de façon globale sur la totalité du territoire.

Que les médias arrêtent donc de transformer Marseille en une ville rongée par la corruption et accumulant des montagnes de déchets dans ses rues, alors qu’en réalité Marseille est similaire à une Barcelone française aussi bien au niveau de l’état d’esprit méditerranéen ouvert sur le monde qu’au niveau de la fabuleuse croissance que Barcelone à connu dans les années 90.

Marseille est une belle et grande métropole, véritable creuset de cultures différentes réunies par le même amour de leur ville.

Marseille regorge de talents, d’énergie et de projets dans des domaines aussi variés que le monde de l’entreprise (avec le projet euroméditerranéenne), le tissu associatif avec l’incroyable énergie dont les marseillais font preuve pour le faire vivre ainsi qu’au niveau artistique et culturel avec la nomination de Marseille comme Capitale de la Culture Européenne en 2013 et tous les grands chantiers que cela entraine (Le Mucem, le Silo etc)

Marseille est une ville d’avenir, une ville cosmopolite et dynamique, une ville du XXI éme siècle, alors je vous serai gré de ne pas tenter de la salir avec des clichés et visions du monde datant d’un autre siècle.

Adrien Sergent

Un Marseillais indigné

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :