Ma biographie

Biographie

Je m’appelle Adrien Sergent, je suis né le 21 Septembre 1993 à Marseille, je suis entrepreneur dans les nouvelles technologies, secteur d’avenir aux multiples facettes, recouvrant de façon non exhaustive : les jeux vidéo, les applications, le web, le numérique et bien d’autres domaines encore.

J’habite dans le 9éme arrondissement de Marseille, plus précisément entre le légendaire Stade Vélodrome et la non moins célèbre Cité Radieuse du Corbusier.

Mon activité professionnelle :

Je suis game designer, c’est à dire concepteur de jeux sur différents supports (jeu de société, jeu vidéo etc)

Après avoir acquis de l’expérience en réalisant plusieurs jeux vidéo indépendants et en faisant un stage de 6 mois comme game designer dans un studio de jeu vidéo, par envie d’entreprendre et par esprit d’indépendance, je décide de sauter le pas en 2009 et de monter ma propre structure de création de jeux.

Mon parcours d’entrepreneur :

En Novembre 2009, je décide donc de créer mon propre studio de développement de jeux vidéo, à l’époque, j’étais encore mineur et je recherchais un statut avec une gestion relativement simplifiée et souple me permettant de me concentrer sur mon activité de création.

Je choisis assez rapidement le statut d’auto-entrepreneur, car il répond aux besoins de mon activité (formalité de création et de gestion simple et rapide, taxes/impôts directement indexés sur le chiffre d’affaires etc)

Seulement, impossible de m’inscrire à ce statut par internet, comme il est normalement possible de le faire, car le site web ne prévoit pas d’options pour les créateurs d’entreprises mineurs

Et pour cause ! En contactant l’URSSAF j’apprends qu’il n’existe pas encore d’auto-entrepreneur mineur et qu’ils ne savent pas si cela est réalisable.

Je décide alors de monter un dossier permettant de démontrer à l’URSSAF qu’il est techniquement possible à un mineur de s’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur.

J’envoie le dossier à l’URSSAF et après quelques semaines d’attente, j’apprends, à ma grande joie, que mon dossier est accepté et que je peux m’inscrire comme auto-entrepreneur !

Je deviens ainsi en Novembre 2009, à 16 ans, le premier auto-entrepreneur mineur de France.

La nouvelle se répand rapidement sur les sites web dédiés à l’entrepreneuriat, des articles sont écrits au sujet de mon expérience et de plus en plus de mineurs veulent eux aussi adopter ce statut.

Quelques mois plus tard, ayant fait partager publiquement la démarche pour devenir auto-entrepreneur en étant mineur, la marche à suivre devient connue et facilement accessible par internet, d’ailleurs, un nouveau statut (EIRL) est proposé par le gouvernement permettant aux mineurs de 16 ans de créer leur propre entreprise.

Une véritable victoire pour la liberté d’entreprendre en France !

Mes engagements associatifs et syndicaux :

Je suis impliqué dans la vie associative à travers la réalisation de plusieurs projets caritatifs et sociaux sur Marseille, sa proche région et dans toute la France.

Je suis convaincu que le bénévolat, l’engagement associatif et les initiatives citoyennes rassemblés sous forme d’association ont un rôle essentiel à jouer dans la société française ainsi que dans l’amélioration des conditions de vie des citoyens.

Le secteur associatif porte l’espoir d’un monde meilleur et il offre des outils, un cadre et l’énergie nécessaire pour participer à ce changement.

Je m’investis également dans le syndicalisme

Depuis 2012, je suis devenu Ambassadeur et Délégué Départemental de la Fédération des Auto-Entrepreneurs des Bouches du Rhône, ceci afin de pouvoir aider les auto-entrepreneurs du département dans leur recherche d’informations sur ce statut, de favoriser de nouvelles rencontres professionnelles à travers le réseautage, de donner des perspectives d’évolution et de croissance aux porteurs de projets.

Je défend toutes les initiatives des citoyens et entrepreneurs visant à soutenir, promouvoir et développer l’esprit entrepreneuriat et la liberté d’entreprise en France.

Ma vision de la politique :

Je m’intéresse à la politique, mais non pas de façon partisane ou politicienne, n’étant ni spécialement de droite ni particulièrement de gauche.

Ce qui m’intéresse réellement dans la politique, c’est le formidable moyen qu’elle représente de faire changer les choses par l’énergie de l’action publique.

J’aime la réflexion politique, le débat d’idées, l’écoute, qui est essentielle pour comprendre les problèmes des gens, et le travail nécessaire pour essayer de trouver des solutions répondant à leur attente.

Je suis plus adepte des idées que des idéologies, les idéologies étant de véritables «machines à penser», elles ont de part leur nature même une structure plus lourde, plus figée, alors que les idées sont plus souples et évolutives, elles peuvent s’adapter aux changements de nos sociétés et répondre aux besoins des citoyens.

Je viens de la société civile et c’est dans cet esprit d’ouverture et de liberté de penser que je vais ouvrir en fin d’année «Énergie Citoyenne 13», un cercle de réflexion de politique publique, plus précisément un think tank territorial entièrement dédié à Marseille et sa région.

Cette structure sera un lieu de réflexion, de débat d’idées et de propositions diverses, ouvert à tous et à toutes les sensibilités, ceci car Marseille est transpartisane, Marseille est tout simplement Marseillaise dépassant ainsi les clivages droite/gauche.

Ma relation avec Marseille :

Marseille est une ville très importante pour moi, non seulement car c’est ici que je suis né et où je vis depuis toujours, je suis donc naturellement attaché à celle ci, mais de plus je suis véritablement séduit par cette ville, par sa beauté urbaine, son patrimoine culturel si riche et émerveillé par ses sublimes paysages naturels, uniques au monde.

De plus, Marseille est une ville du XXI siècle, cosmopolite, ouverte sur le monde, une cité euro méditerranée, elle contient en elle tous les atouts et défis à relever dans cette nouvelle ère de modernité qui s’ouvre devant nous.

Marseille est un terreau culturel extraordinairement riche, où se mêle culture provençale et culture méditerranéenne, culture française et culture européenne, une véritable «ville monde» qui conserve et met en valeur son patrimoine tout en sachant rester résolument moderne, en étant réceptive aux inspirations et influences de notre époque.

Marseille et sa région me font penser à un diamant brut qui ne demande qu’à être taillé par ses habitants et responsables politiques, afin de laisser éclore toute sa beauté et son immense potentiel.

Mes passions :

Je suis un autodidacte et j’aime continuellement découvrir de nouveaux sujets, explorer de nouveaux domaines afin d’élargir mon horizon, acquérir des connaissances supplémentaires.

Il est impossible de citer tous les sujets qui m’intéresse, mais voici néanmoins une liste non exhaustive de mes passions : l’entrepreneuriat, les jeux vidéo, les nouvelles technologies, la BD, le cinéma, l’art, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la politique et bien sûr Marseille

Publicités

3 Responses to Ma biographie

  1. AUBREJAT says:

    Parcourt bluffant!
    Parti de la pétition sur la loi du Travail, passé par celle du savon de Marseille j’atterris sur votre bloc. Disons que je n’ai pas perdu le temps consacré à la lecture de vos articles mais, bon Dieu que j’aime votre « Plaidoyer sur les Elus » auquel j’adhère totalement et j’espère que nous y arriverons avant que je ne quitte cette terre.
    Bravo pour votre enthousiasme, bon courage.
    Bien cordialement.
    Jacques

    • Bonjour,

      Je vous remercie pour votre commentaire !

      J’espère également que nous réussirons à mettre en place le plus rapidement possible le droit de révoquer nos élus, cela fait partie des mesures qui nous permettrons d’aller vers une démocratie plus citoyenne et participative.

      Cordialement

      Adrien Sergent

  2. anton marie-paule says:

    hier, j’ai pensé à toutes ces milliers de personnes qui vous ont soutenues, à l’argent que vous avez obtenu, et je me dis que tout n’est pas perdu dans ce monde de brut, que vous aviez raison d’avoir ouvert cette pétition, d’avoir espérer, ces nouvelles nous font du bien, merci de nous prouver que de nobles causes comme celle ci, peuvent intéresser les citoyens. belle vie et bon vent dans votre parcours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :